FORUM DE LA MARCHE NORDIQUE DE L' EAPE 76

eape76mn.forumactif.org


    Des vertes et des pas « murs «

    Partagez

    moncond'huy

    Messages : 4
    Date d'inscription : 07/02/2016

    Re: Des vertes et des pas « murs «

    Message par moncond'huy le Mar 9 Fév - 18:58

    bonjour ,

    j ai lancé une sortie nocturne sur ce meme forum

    merci de le diffuser a ton cercle d'amis marcheur si tu peux

    par avance merci
    stephane
    avatar
    HURAY Gilbert

    Messages : 37
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Des vertes et des pas « murs «

    Message par HURAY Gilbert le Dim 31 Jan - 10:45

    Sur une suggestion de Gérard notre G O (Gentil Organisateur) and  C O  ( Conseiller d’Orientation ) un vrai G P S , sous le soleil
    et sur un rythme pas encore endiablé, mais en tous cas avec un pas assuré, …un pas mur, nous avons arpenté une partie de la forêt verte
    sans parvenir à la faire rougir, malgré quelques plaisanteries!
    La forêt Verte
    Appartenant primitivement au domaine royal, la forêt Vertefut donnée par Charles VI à l'Abbaye Bénédictine de Saint-
    Ouen de Rouen en 1399. Celle-ci la géra jusqu'en 1791, puis elle fut rattachée au domaine de l'État. La forêt s'appela
    "Sylveison" jusqu'en 1551.
    La forêt Verte présente un relief varié : un vallon sec dit "Les Longs Vallons" entaille le plateau d'est en ouest et partage
    en deux le massif.
    Cette forêt domaniale permet, aux portes de l’agglomération rouennaise, de bénéficier d’un espace de nature et de détente
    fort apprécié de nombreux citadins.
    Ce rôle social est concilié avec la production de bois et la protection des équilibres écologiques.
    Principaux animaux : chevreuils et sangliers (pas de cerf)
    s'accommodent de la présence du public. On peut aussi rencontrer des lièvres, faisans, bécasses, renards,... ainsi qu'insectes
    et microfaune liés au milieu forestier.
    Source ONF et CREA
    Et j’ajouterais ( et bien sur des marcheurs de l’EAPE)
    Nous avons emprunté différents chemins aux noms évocateurs :
    -  la route forestière des ventes de bas…et le chemin n’était pas « collant « ,
    -  la route de Saint Anne, sur laquelle nous avons croisé une calèche tirée… par son cheval,
    -  la route du «  faite « sur laquelle nous avons fait preuve de prudence pour éviter les… tuiles et avoir à payer une ardoise,
    - le chemin de la bicyclette, mais pas en montant comme aurait dit Yves,…
    et croisé de nombreux randonneurs, vététistes, une course d’orientation,…
    Et puis lors d’une pause, à l’heure du thé, presque au five o’clock, Sadok  le randonneur est devenu commentateur, et nous a fait traverser la Méditerranée,  pour nous décrire la situation économique, sociale, politique,… d’un pays  qu’il connaît bien la Tunisie,
    Un vrai enrichissement !
    Un grand merci à Sadock !






      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 23:51