FORUM DE LA MARCHE NORDIQUE DE L' EAPE 76

eape76mn.forumactif.org


    A un « Yard » près…. à Saint Aubin sur Ry !

    Partagez
    avatar
    HURAY Gilbert

    Messages : 37
    Date d'inscription : 04/01/2015

    A un « Yard » près…. à Saint Aubin sur Ry !

    Message par HURAY Gilbert le Sam 11 Nov - 12:47

    A partir de Saint Aubin sur Ry,  nous sommes allés vers Boissay à la découverte du poète des chaumes, puis voir « le loup « et la Croix du Thyl, mais aussi de jolis paysages, un parcours agrémenté d’une faune atypique, et puis de devinettes !
    http://www.randogps.net/randonnee-pedestre-gps-seine-maritime-76.php?num=249


    Francis Yard
    Athanase François Yard, dit Francis Yard, né le 13 septembre 1876 à Boissay (Seine-Maritime) et mort le 28 février 1947, est un écrivain français.
    Monté à Paris à vingt-et-un ans, Francis Yard y acquiert la célébrité en 1900 avec son premier recueil de poèmes intitulé Dehors. Surnommé « le Poète des Chaumes » à Montmartre et au Quartier latin, il retourne néanmoins au bout de deux ans en Normandie où, parallèlement à une carrière d’instituteur à Harfleur, au Petit-Quevilly et à Rouen, il publie nombre de poésies et d’almanachs célébrant ses racines champêtres normandes.
    Il fut également graveur. Il illustra ainsi de bois gravés « L'an de la Terre » dont des planches furent présentées à la Société des Artistes Rouennais en 1922 (no 341), à Rouen.
    L'association La Sirène et les valeurs anciennes de Buchy proposent une conférence sur Francis Yard menée par Bernard Boullard (professeur émérite) à la salle des fêtes de Boissay le 18 novembre 2017 à 14h00
    https://www.seine-maritime-tourisme.com/diffusio/fr/je-choisis/un-evenement/exposition/boissay/conference-francis-yard_TFOFMANOR076V50Y61C.php

    La croix du Thil
    Cette croix est située sur un talus de la route reliant Boissay au hameau de Fresles et plus précisément au croisement avec un ancien chemin de chasse-marée. Jusqu’en 1850, des attelages de chevaux transportant quotidiennement le poisson entre Dieppe et Paris empruntaient cette voie datant probablement de l’époque romaine.
    La croix, érigée sur une petite butte plantée d’une rangée d’arbres, surplombe le carrefour. Haute de 1 m pour 40 cm de large environ, elle est sculptée assez grossièrement dans un bloc monolithe de tuf : ses deux bras n’ont pas la même longueur.
    Elle indiquerait l’endroit où, d’après la légende, un dénommé Du Thil aurait été dévoré par un loup.
    Aujourd’hui vous pouvez y aller sans crainte !
    A Boissay, prendre la Rue Francis Yard qui se prolonge par la Route de Fresles. La croix est juste à la jonction des deux

    « Voir le loup «
    Allez voir le loup est une expression dont le sens à évoluer avec le temps : avant le début du XVIIIe siècle, date d'apparition de son sens actuel, cette expression était simplement liée à la chasse au loup, activité considérée comme dangereuse. Elle désignait une personne aguerrie, expérimentée.
    Puis elle évolua au XV et XVI siècle…..voir
    http://www.expressio.fr/expressions/avoir-vu-le-loup.php
    et voir aussi ‘ le complément «  "laisser le chat aller au fromage" ou "recevoir quelque passager dans sa barque".

    Bien évidemment marcheuses et marcheurs se concentrèrent sur les paysages, les vaches écossaises ‘highland » qui produisent … du lait et non du whisky, comme nous aurions pu le penser, et quelques devinettes, le long du chemin !













    réponse : le pantalon


      La date/heure actuelle est Mer 17 Jan - 22:45