FORUM DE LA MARCHE NORDIQUE DE L' EAPE 76

eape76mn.forumactif.org


    Semaine 47 : sur les chemins des Chancines, en passant par la ferme de la Lande et au delà du chemin du déserteur

    Partagez
    avatar
    Duboc Patrice

    Messages : 195
    Date d'inscription : 31/08/2014
    Age : 67
    Localisation : BOOS

    Semaine 47 : sur les chemins des Chancines, en passant par la ferme de la Lande et au delà du chemin du déserteur

    Message par Duboc Patrice le Dim 26 Nov - 18:06

    Semaine 47 : quelques séances sur Mesnil Esnard

    Lundi : séance Tonique avec 20 marcheurs sous  une météo sympa "sans pluie" et avec quelques clins d’œil s du soleil

    Jeudi : séances Sportive ;  Tonique et de Santé sous la conduite du Maestro Raphaël et la protection de notre jeune coach Jean-Marie


    Vendredi : séance Tonique avec  Saber  version V3 le coach Jean-Marie ; terrain gras après les pluies drues de la nuit.

    Samedi : c’est la totale de l’Intense ; du sportif ; du Tonique et de la Santé.
    Equipement hivernal  adopté par les nordiques  sous un ciel moins accueillant voir hostile pour certaines séances  

    Echauffements sur le parvis de l'église Notre Dame de la nativité non pas avec les cloches mais  quelquefois en musique  ...
    Puis en rythme direction le repère du plateau Est du haut de ses 50 mètres visible au plus loin des communes : la Tour Hertzienne.
    Des tours et des contours avec des exercices pour booster le rythme sur le « Green » de la tour ou « des diagonales sur le stade du Bol d’air.
    Et « En Marche » pour le chemin qui entre dans la bois la sente des Religieux « voie qui était empruntée par les Chancines du manoir des religieux de Saint-Lô situé au Mesnil-Esnard pour se rendre dans leurs diverses propriétés et particulièrement la ferme de La Lande ».
    Puis traversée du petit  bois accueillant et qui protège du vent pour déboucher sur l’ancienne route de Waddington (route qui porte le nom de  Richard Waddington est un industriel, un historien et un homme politique Rouennais)
    Et une ou deux petites boucles du Bonus dans le petit bois à la vitesse petit « v » ou grand « V »
    Et retour par la ferme de la Lande (qui aurait eu la visite de François 1er), par « le chemin des déserteurs «   sous les grands chênes, ou l’on peut voir là au travers du fourré "la borne de garnison" de Rouen.
    Cette borne qui apparait déjà sur un plan de 1624 indique le fait qu'un soldat était considéré comme déserteur dès qu'il sortait d'un périmètre délimité par un ensemble de bornes analogues. Il semblerait que ce soit la seule survivante sur Rouen.
    Après un « bol d’air » avec les fantômes des religieux des Chancines et des déserteurs du Roi Louis XIII ; nos marcheurs nordiques dans la convivialité et la joie de l’effort dépensé rentre pour les étirements bénéfiques.

    Comme à la Pizzeria vous non pas les pizzas mais les dénivelés de quelques séances :

    La Santé :


    La Tonique :


    L'Intense :



     



      La date/heure actuelle est Jeu 20 Sep - 20:14